Les façons de vestes en tweed et pas seulement

Etant le basique des vestiaires d`homme, les vestes en tweed ont de nombreuses variantes et façons designées. A travers le temps, la mode change, les vestons droits laissent leur place à des modèles croisés, la façon et la largeur des revers, la coupure des poches, le cintrage (ample ou ajusté) ne manquent non plus de changer le cap, de nos jours.

Malgré toute la diversité de façons, les vestes en tweed et en d`autres tissus à fibre naturel sont divisés en deux grandes catégories d`après leur coupe : vestes droites et croisées.

Le veston droit comme un vêtement basique pour les hommes

Les vestons droits ont une seule rangée de boutons (boutonnage simple). Le premier bouton est attaché au niveau où le revers d`un veston finit ou il dépasse un petit peu. Les revers, ce sont  les 2 parties en biais à l’avant de la veste repliées vers l’extérieur, ils sont posés parallèlement (les revers font la différence entre un veston et une vareuse).

Le nombre de boutons peut être varié en fonction de la façon de cette pièce.La plupart de temps, les modèles classiques ont entre deux et quatre boutons. Le dernier bouton fait partie de design et, d`après les règles implicites de l`étiquette, il reste toujours déboutonné. Les boutonnières à l`intérieur de la manche sont attachées à double tour. La poche intérieure est reservée à y mettre un portefeuille ou d`autres choses de valeur.

A propos, les redingotes qui font aussi une variante de vestes d²homme sont boutonnés d`un seul bouton. Les poches des vestes d`homme sont souvent passepoilées (ou plaquées ce qui reste plus rare) – cette façon est un élément stylé et polyvalent de tout vestiaire d`homme.

Le costume en tweed à poches plaquées (à revers ou pas) est aussi en vente. Toutefois, cette façon ne conviendra pas à des soirées officielles et ne fera jamais partie d`une tenue formelle.

Les vestons droits sont adaptés à toutes les morphologies d`homme, aux silhouettes élancés ou un peu enveloppés, grands ou petits, voilà pourquoi ils restent préférés par la majorité des mecs.

Les vestons croisés comme symbole d`élégance et de respectabilité

Les vestons croisés comportent deux colonnes de boutons parallèles et se referment en croisé, c’est à dire qu’un pan de la veste va se glisser sous l’autre, créant une ligne traversant le haut du corps de part et d’autre. En ce qui concerne le nombre de boutons, la norme est quatre boutons disposés en carré dont deux sont actifs et deux inactifs. On place généralement deux boutons plus haut et écartés en diagonale de ce carré. Le veston croisé est plus chaud qu`une veste droite car cette façon crée le doublage de tissu.

Il est à noter que pour les personnes à la corpulence forte le veston droit soit déconseillé du fait qu`il élargit visuellement la silhoutte. Ainsi, il ne semble adapté non plus aux personnes de petites tailles, élancées ou voûtées. En revanche, des hommes bien formés et musclés peuvent tirer le meilleur parti de cette façon et profiter d`une tenue élégante et respectable. Pour autant que sa coupe reste travaillée et precise et les couleurs restent neutres. Le veston croisé est dûment accompagné d`une cravate ou d`un noeud papillon ainsi que d`un mouchoir qui serait un élément incontournable de cette pièce de costume.

Logiquement, compte tenu des caractéristiques susmentionnées d`une veste à boutonnage croisé, les variations autour de ce type de veste nous permettent cependant d’affirmer qu’il peut s’adapter à tous, notamment en s`adaptant à chaque individualité. De ce fait, des fois, le veston droit peut être adapté même à des morphologies peu standards. Toutefois, le veston droit reste beaucoup plus polyvalent et democratisé et ainsi représente une pièce incontournable de tout vestiaire d`homme moderne.

Lire en détail - les vestes aux coudières et les vestes en tweed.


Retour à la liste des

En haut